Notre mission

"Nous développons des systèmes d'appareils et des programmes pédagogiques simples et innovants destinés aux professionnels de santé du monde entier pour traiter les causes de la malocclusion qu'elles soient respiratoires ou myofonctionnelles. Nous avons également développé une gamme d’appareils pour apporter une solution aux problèmes liés aux troubles de l'ATM et aux Troubles Respiratoires du Sommeil"

Notre histoire

Au cours des 100 dernières années, un nombre considérable de publications scientifiques se sont intéressées aux causes des problèmes orthodontiques et de l'articulation temporo-mandibulaire (ATM). Le Dr Chris Farrell a découvert que la plupart de ces causes sont liées à une mauvaise respiration et déglutition, aussi connue sous le nom de mauvaises habitudes myofonctionnelles. Hélas, dans les années 80, la plupart des dentistes et médecins ne connaissaient pas ou n'acceptaient pas les conclusions de ces travaux en dépit du fait que la majorité des enfants toute population confondue présentaient une malocclusion en évolution et que de nombreux adultes souffraient de douleurs causées par des dysfonctionnements des ATM. Ces dysfonctionnements répandus n'étaient pas traités comme ils auraient dû l'être du fait du manque de connaissance et de ressources. Le Dr Chris Farrell a décidé de s'attacher à traiter ces problèmes en utilisant des appareils intra-oraux ayant les caractéristiques techniques adaptées et intégrées dans un modèle universellement applicable. Cette décision allait permettre à de nombreux autres patients d'avoir accès à ce traitement et allait permettre à la fois aux praticiens et à leurs équipes formées de proposer ce type de traitement plus efficacement qu'auparavant.

La technologie de conception assistée par ordinateur (CAO) n'en était qu'à ses balbutiements en 1989 et aucun appareil dentaire intra-oral n'avait utilisé cette technologie. Cependant, la CAO joua un rôle essentiel dans le développement des produits MRC.

Depuis 1991, ces produits ont été introduits dans les professions dentaires et médicales à commencer par l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Bien qu'il fallu beaucoup de temps pour recevoir les autorisations nécessaires du gouvernement pour se développer dans d'autres pays, dès 1993, les AMM de la FDA pour les Etats-Unis et pour l'Europe avait été accordées permettant au processus pédagogique de démarrer à plus grande échelle. Le Japon, le Sud-est asiatique et l'Amérique du sud ont emboîté le pas dans les années qui suivirent. Le Dr Farell et le Dr Flutter sont partis faire de nombreuses conférences dans ces pays pour illustrer les avantages des nouveaux systèmes Trainer et The TMJ Appliance®.

Sans être innovants, l'adoption de ces concepts par la profession a été plus lente que prévue, parfois à cause d'un manque de connaissance du sujet et/ou d'une résistance liée à la politique de l'époque. À l'heure actuelle, les produits ont surmonté de nombreux de ces obstacles et sont utilisés dans plus de 100 pays en Europe, aux Amériques et en Asie.

La recherche

Au cours des recherches sur les dysfonctionnements liés à l'articulation temporo mandibulaire (ATM) et sur la malocclusion, une cause commune de ces deux pathologies a été découverte. La recherche dans le domaine des problèmes myofonctionnels semble être particulièrement négligée en orthodontie et dans les méthodes de traitement des ATM. Plus le Dr Farrell s'est penché sur les problèmes myofonctionnels chez ses patients, plus il a réalisé qu'une nouvelle approche thérapeutique était nécessaire.

Le fait d'avoir des dents de grande taille et une petite mâchoire héritées des parents ne pouvait avoir pour conséquence des dents de travers. Les dents qui grincent, le bruxisme ne sont pas à l'origine des problèmes maxillaires. Les causes étaient toutes liées à l'aspect myofonctionnel et pouvaient être traitées dans une philosophie et grâce à une approche myofonctionnelles.

Le manque de connaissances au sein de la profession faisait obstacle au traitement des dysfonctionnements et nombreux étaient les praticiens dont les opinions variaient considérablement. Des recherches importantes dans le domaine myofonctionnel et l'expérience clinique combinées à des équipement de CAO à la pointe de la technologie pour l'époque (1990) signifiaient qu'il était dès lors possible de fabriquer des appareils intra-oraux de taille universelle qui offraient des caractéristiques pouvant avoir une influence sur la musculature orale et donc traiter les patients sur le plan myofonctionnel.

Les équipements de CAO de la Queensland University of Technology (QUT) et du Queensland Manufacturing Institute ont joué un rôle essentiel dans le développement des appareils et des méthodes de traitement MRC.

Les applications

L'appareil The TMJ Appliance® a été le premier produit à être fabriqué par MRC. Ce produit a permis aux professions médicales et dentaires de diagnostiquer et de traiter rapidement et efficacement les dysfonctionnements des ATM. Le domaine de l'orthodontie a été le suivant à être visé grâce au Pre-orthodontics Trainer permettant de traiter les mauvaises habitudes myofonctionnelles tout en guidant les dents pour corriger la malocclusion chez l'enfant en phase de croissance. Les appareils qui ont suivi: Trainer for Braces, Trainer for Alignment, Trainer for Function et Trainer for Universal ont constitué des étapes logiques pour améliorer la stabilité du traitement, réduire la durée du traitement et diminuer la nécessité d'une extraction.

En 1998, le Dr Chris Farrell s'est intéressé aux protège-dents pour les sportifs. Les produits existant à l'époque étaient mal adaptés et n'offraient qu'une protection limitée. Les protège-dents sur mesure des dentistes étaient peu pratiques et vendus à des prix prohibitifs. En appliquant la même technologie CAO que celle mise en oeuvre pour traiter les troubles de l'ATM et les appareils orthodontiques, le Dr Farrell a conçu et commercialisé la gamme la plus avancée de protège-dents. Ces produits ont été introduits sur le marché américain sous la marque Shock Doctor et par ailleurs Powergard® en Europe et en Australie.

Directeur général et fondateur de Myofunctional Research Co.

Dr Chris Farrell BDS (Sydney)

En 1971, le Dr Farrell a obtenu son diplôme en chirurgie dentaire de l'Université de Sydney. Son père fut lui aussi diplômé de l'école de médecine dentaire de l'Université de Sydney (1950). Au cours de ses études, le Dr Farrell a suivi une formation en orthodontie, en particulier en technique de Begg. Après avoir obtenu son diplôme, il a pratiqué la médecine dentaire générale à Sydney pendant une période de 5 ans avant de partir pour l'Angleterre pour poursuivre sa carrière en dans ce domaine.

Il s'est tout particulièrement intéressé au trouble des ATM, suivant de nombreux cours sur des techniques très variées. En particulier, les cours du Dr Harold Gelb (New York), du Professeur Richard Pertes (UMD New jersey) et d'Aered Fonder. Cet apprentissage l'a amené à une nouvelle approche de l'orthodontie qui a orienté sa "ré-éducation" orthodontique vers les techniques du Dr John Witzig (USA) et du Dr John Mew (UK). En 1986, le Dr Farrell est retourné en Australie et a spécialisé son cabinet dans le domaine des ATM et de l'orthodontie. Il a alors découvert les techniques de formation myofonctionnelles plus simples des orthophonistes Hale et Atkins et a continué à rechercher de meilleures techniques pour traiter les dysfonctionnements respiratoires et myofonctionnels.

À partir de son expérience clinique et de ses travaux de recherche, le Dr Farrell a réalisé que l'étiologie de la malocclusion et des dysfonctionnements des ATM était myofonctionnelle, contredisant ainsi la pensée de l'époque au sein de la profession. Ceci l'a amené à fonder Myofunctional Research Company (MRC) en 1989 avec pour intention de développer les systèmes de traitement orthodontique myofonctionnel considérant que la respiration buccale est la cause primaire de la malocclusion associée aux mauvaises habitudes myofonctionnelles impliquées dans la plupart des malocclusions.

Le Dr Farrell a ensuite développé une méthode novatrice pour dispenser une approche myofonctionnelle de l'orthodontie en utilisant les systèmes Trainer et Myobrace®. En 2009, il a développé un nouveau concept clinique dénommé Myobrace Pre-Orthodontic Center®, concept désormais adopté dans de nombreux pays à travers le monde. Au cours de ces dernières années, le Dr Farrell a élargi son champ d'intérêt pour incorporer le champ émergeant des soins appliqués au sommeil et a développé des techniques simples pour traiter les dysfonctionnements du sommeil et des ATM grâce au The Myosa®System. Il a aussi développé récemment le système de traitement Myotalea® mettant en oeuvre un traitement myofonctionnel actif.

Le Dr Farrell continue à développer de nouveaux appareils orthodontiques myofonctionnels accompagnés de programmes éducatifs visant à rendre les soins orthodontiques précoces plus accessibles à une population plus large tout en offrant des avantages financiers à la fois pour les praticiens et les patients. Ses appareils orthodontiques myofonctionnels et systèmes de traitement sont désormais utilisés par les praticiens dentaires et médicaux dans plus de 100 pays à travers le monde.

La direction de l'entreprise

Le siège d'MRC est situé sur la magnifique Gold Coast australienne et nos bureaux régionaux sont basés à Rancho Cucamonga, aux USA et à Waalwijk, aux Pays-Bas. L'équipe est dirigée par son directeur général et fondateur, le Dr Chris Farrell.

Dr Chris Farrell

Fondateur et Directeur Général

Dr Chris Farrell

Chris Farrell est le fondateur et le directeur général de MRC et a créé la société en 1989. Il continue à créer les appareils myofonctionnels les plus avancés du secteur et détient plus de 100 brevets, brevets de conception et marques déposées dans le monde.


Kim Golding

Directrice et Conseillère en chef

Kim Golding

Kim Golding est co-fondatrice, précédemment au poste de directrice des opérations d'MRC et travaille pour la société depuis ses débuts en 1989. À ce jour, elle occupe le poste de directrice et conseillère en chef auprès du directeur général d'MRC.


Daniel Smith

Directeur des opérations

Daniel Smith

Daniel Smith est directeur des opérations d'MRC et travaille pour la société depuis 2005. Il dirige et supervise les activités internationales ainsi que le service média et production au siège d'MRC.


Dr Emad Ahangari

Chargé de développement clinique

Dr Emad Ahangari

Emad Ahangari occupe la fonction de chargé de développement clinique d'MRC et travaille dans le domaine des systèmes de traitement MRC depuis 2014. C'est aussi un praticien en activité, il consacre la plus grande partie de son temps aux développements cliniques de la société en plus de travailler sur des projets spéciaux.


Carmen van Ommeren

Directrice générale d'MRC Europe

Carmen van Ommeren

Carmen van Ommeren est directrice générale d'MRC Europe et travaille dans la société depuis 2001. Elle dirige les activités opérationnelles d'MRC Europe.


Tiffinie Martin

Directrice générale d'MRC USA

Tiffinie Martin

Tiffinie Martin est directrice générale d'MRC USA et travaille dans la société depuis 2010. Elle dirige les activités opérationnelles d'MRC USA.